Ingénieur de recherche en CDD en microtechnologies et / ou électronique

Développement de bancs expérimentaux et d’électroniques de contrôle/commande pour microanalyseurs d’aérosols

Laboratoire d’accueil :

Laboratoire ESYCOM, ESIEE Paris

Le thème « Microcapteurs » est un des trois axes du laboratoire ESYCOM UMR9007 (Laboratoire d’Electronique, Systèmes de Communications et Microsystèmes). Les activités des personnels de l’ESIEE travaillant sur cette thématique de recherche, sont focalisées depuis des années sur le développement de nouvelles technologies et de micro capteurs pour l’amélioration du diagnostic médical et pour des applications environnementales.

L‘ESIEE Paris et le laboratoire ont intégré l’I-SITE Future, dont les activités sont centrées sur la thématique de « la ville durable et sobre ». De plus, l’équipe ESIEE a une large expérience dans la fabrication des MEMS (Micro Electrical Mechanical Systems) et des microdispositifs en s’appuyant sur les moyens technologiques de la salle blanche de l’ESIEE.

Contexte :

Dans le cadre du projet de maturation PMCapt, financé par la SATT Erganeo en collaboration avec le laboratoire CERTES et le CSTB, nous recrutons un ingénieur de recherche.

Les particules fines en suspension dans l’air représentent un risque sanitaire important ayant un effet direct sur la diminution de l’espérance de vie. En conséquence, des réglementations ont été mises en place en Europe et dans le monde pour surveiller la qualité de l’air afin de contrôler la pollution atmosphérique aux particules. Les appareils de mesure de l’air extérieur sont certifiés pour démontrer leur conformité aux normes en vigueur dans de nombreux pays. Les systèmes actuels de mesure de la contamination de l’air par des particules, conformes aux normes Européennes, présentent cependant plusieurs inconvénients. En particulier, ils ne permettent pas une surveillance in-situ en temps réel.

L’objectif de ce projet est de développer des micro-instruments performants, intégrant des dispositifs miniatures pour trier les particules en gamme de taille et des MEMS (Micro Electro Mechanical System) pour mesurer leurs masses, afin de surveiller, en temps réel, la contamination de l’air en aérosols. Ce projet est développé dans le cadre d’un consortium de coopération pluridisciplinaire entre trois laboratoires de recherche : le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment), le CERTES (Centre d’Etudes et de Recherche en Thermique, Environnement et Systèmes) et l’ESYCOM. Ce projet s’inscrit dans la continuité de recherches menées par ce consortium depuis une dizaine d’années et ayant abouti à la preuve de concept de la collecte sur microbalance et de la mesure d’un dépôt de masse d’aérosol. L’objectif de ce projet est de monter le niveau de maturation de la technologie pour atteindre le stade de prototype opérationnel testé en environnement contrôlé Les microanalyseurs ainsi développés permettront de faire de la mesure réglementaire, in situ et en temps réel, de particules fines en air extérieur.

Travail à réaliser :

Dans le cadre du projet, l’ingénieur de recherche recruté sera en charge :

  • du développement de bancs expérimentaux pour la caractérisation des micro-dispositifs réalisés en laboratoire et en environnement contrôlé
  • de l’intégration de l’électronique de commande et d’acquisition du micro-analyseur et du système de régénération.

L’ingénieur de recherche recruté participera aussi aux tests et caractérisation des dispositifs ainsi qu’aux campagnes de mesure.

Profil recherché :

  • Doctorat en Microtechnologies ou en électronique
  • Formation en Microsystèmes et Microtechnologies
  • Compétences en électronique des capteurs et en développement expérimental

Rémunération : 2500 net/mois

Durée : 18 mois

Contact : emmanuelle.algre@esiee.fr

Ingénieur·e scientifique en contrôle de commande

L’ingénieur·e en contrôle de commande assure le développement, la réalisation et la maintenance de tout ou partie de dispositifs électroniques jusqu’au test et à la mise en service. Intégré·e au sein du Laboratoire ESYCOM, vous travaillez en collaboration avec des chercheur·es, enseignant.es-chercheur·es, ingénieur·es et doctorant·es pour développer, maintenir automatiser les expérimentations de la plateforme « Antennes et Propagation ». Vous êtes également en charge de la fabrication de circuits électroniques pour les besoins de la recherche. La plateforme « Antennes et Propagation » adresse les phénomènes liés à la propagation d’ondes radio dans l’espace libre ou dans les circuits et les lignes pour les applications utilisant les ondes électromagnétiques pour communiquer, identifier ou localiser dans des bandes de fréquences allant jusqu’à 60 GHz.
Missions principales :
 Réaliser des équipements de tests et structurer des procédures de tests en Instrumentation et Informatique Industrielle pour des applications radiofréquences.
 Prendre en charge la fabrication des systèmes et circuits électroniques créés au sein du laboratoire.
 Rédiger des procédures de test et de dossiers de fabrication.
Il/elle est plus particulièrement chargé de :
 Rédiger des cahiers des charges et de développement,
 Développement informatique pour l’automatisation de campagnes de mesure,
 Réaliser l’interfaçage d’instrumentation intégrant l’informatique de pilotage et d’acquisition,
 Intégrer et mettre en oeuvre des capteurs et des actionneurs à l’aide de microcontrôleurs,
 Rédiger les documents liés à la réalisation et les rapports d’essais des ensembles,
 Réaliser et tester des cartes électroniques,
 Adapter les dispositifs électroniques existants,
Compétences techniques requises :
 Maîtrise des langages de programmation Matlab, C, C++, Python, Labview.
 Maîtrise des appareils de mesure notamment dédiés RF
 La connaissance des logiciels pour le développement de cartes électroniques (Kicad, Spice, CircuitCAM ou Boardmaster) serait appréciée.